Peu ou pas faim pendant un Jeûne

  • Le 02/04/2020

Souvent les futurs jeûneurs débutants ont l’appréhension d’avoir faim pendant un séjour de Jeûne. 

Puis quand ils expérimentent un séjour de Jeûne ,ils sont surpris d’avoir peu ou pas faim pendant le Jeûne.

Quelles sont les explications à cette absence de faim ?

Il y a plusieurs raisons  tout d’abord la mise en place naturelle d’une alimentation endogène  puis  les merveilleuses adaptations du corps face au jeûne.

Les mécanisme de l’alimentation endogène. 

Les cellules de notre corps ne peuvent pas se passer d'alimentation ,comme les cellules de notre cerveau qui ont besoin d' être alimenté en permanence . En temps de restriction alimentaire le corps va utiliser ses réserves internes .

Il y a 2 types  de nourriture : 

  •  Celle qui est exogène les aliments que l’on met en bouche 
     
  •  L’alimentation endogène qui est constituée de nos  réserves interne. 

Pour donner un exemple pour une personne qui mesure 1,70 m et pèses 70kg  pourrait  jeûner sans danger pendant 40 jours. 

Pourquoi ?

Car ses réserves internes sont constituées de 10KG de graisse, 3KG de protéine, 0,75KG, de hydrate de carbone (glycogène) ce qui lui permettrait d’avoir un menu quotidien de 2500 kcal par jours sur une durée de 40 jours. Bonne nouvelle car finalement l’organisme est nourrit de l’intérieur ! 

Nous pourrions comparer le corps humain à une voiture. Lorsque nous mangeons plus que nécessaire ,notre corps constitue des réserves comparable aux bidons d’essence mis en réserve dans le coffre de la voiture. Quand on jeûne c‘est comme si le conducteur ne s’approvisionnait plus à la station essence, mais  se servait des bidons de réserve

Cet exemple démontre que le jeûne ne représente pas un état de manque de nourriture, mais une conversion à l’alimentation de réserve ,même en jeûnant  nos cellules disposent du combustible nécéssaire. Un autre exemple : lorsque vous devez vous servir de votre ordinateur portable, vous le branchez d’abord sur la prise électrique afin qu’il soit alimenté et, en même temps, l’accumulateur intégré se recharge .Quand vous enlevez la prise de courant ,  l’accumulateur assure le maintien de l’énergie . Plus la capacité de l’accumulateur est grande plus vous pourrez travailler longtemps sans le charger. Donc plus une personne est en surpoids et plus son accumulateur de graisse est grand et plus il pourra jeuner plus longtemps. 

Les adaptations du corps face à la restriction dû au jeûne.  

Il y a différentes phase d’adaptation. Certaines parties de notre organisme tel que le système nerveux, la moelle osseuse, le cerveau, les globules rouges sont dépendantes du glucose comme combustible. 

Donc ou trouver le sucre et  le combustible au cours du jeûne  ? 

  • L’organisme va aller prendre le sucre dans le sang, qui provient du dernier repas ce qui permet une autonomie de 8h a peu prés.
     
  • Une fois cette réserve épuisée la nouvelle adaptation du corps sera d'utiliser les réserves de glycogène du foie. 
     
  • Puis quand la réserve hépatique est terminée, l'organisme va trouver une nouvelle stratégie qui est la phase de la Néoglucogénèse qui est la capacité d’un organisme a transformer des éléments non glucidique en glucose. L'organisme va prendre ses ressource dans les protéines a savoir  dans les acides aminés donc dans les muscles, ce qui pourrait être dangereux car le coeur est un muscle. 
     
  • Au bout de 3 ou 4 jours le corps va continuer a developper une stratégie plus durable et viable, c‘est la cétogénèse. L'organisme va être capable de transformer ses réserves de graisse en sucre, en corps cétogène (via le foie qui est le carrefour des voies  métaboliques). Ces corps  cétoniques  vont devenir l’alimentation endogène et durable pour alimenter toutes les cellules pendant les 40 jours du jeûneur qui mesure 1,70 et pèse 70kg.
     
  • Il y a aussi un autre phénomène  essentiel  qui a été démontré par le médecin biologiste japonais Yoshinori  Ohsumi  https://www.antiageintegral.com/anti-age-revitalisation/ttt-alter/autophagie-autolyse-jeune qui a obtenu le prix Nobel sur la magie du jeûne en expliquant l’Autophagie ou plus exactement Autolyse. C'est cette capacité de recyclage interne quand l'organisme se nourrit des ses cellules obsolètes (tissus non essentiel ). A la fois l'organisme se nettoie et se régénère.

C'est grâce à cette intelligence d'adaptation que les jeûneurs ont peu ou pas faim pendant leur séjour de Jeûne. Par contre certaines personnes épuisées ,malades ou qui présentent une situation carentielle devront être impérativement suivre un séjour de jeûne accompagné par un professionnel qui adaptera le jeûne à sa situation.

Si vous désirez faire l'expérience d'un  Jeûne Harmonisant, vous avez 2 Possibilités :

  • En résidentiel en Guadeloupe (3 ou 6 jours)
  • A domicile avec un coaching personnalisé en ligne

Contacter Jade Peraud : 0690 72 40 96

Peu ou pas faim 1

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !